A propos

Qu'est ce que le savon ?

Pour fabriquer du savon, on mélange un corps gras, ici de l’huile végétale, avec un alcalin (ou base en chimie, solution avec un pH très élevé, proche de 14), ici de l’hydroxyde de sodium, ou soude caustique.

Tous les atomes et molécules se transforment, se recombinent, et cela forme du savon, composé d’agent lavant et de glycérine.

Sans alcalin, pas de savon, que ce soit artisanal, industriel, ou en liquide comme le gel douche.

Dans le produit fini, le savon, il n’y a plus du tout de trace de soude caustique, elle s’est tranformée. La réaction chimique est totale.

Magique, en mélangeant de l’huile (innettoyable) et un alcalin (corrosif pour la peau), on obtient du savon composé d’agent nettoyant et de la glycérine (produit hydratant).

 

Huiles

Soude

Savon

Glycérine

La saponification à froid

En saponification à froid, nous ne faisons pas cuire les huiles et les beurres, nous faisons fondre les beurres (moins de 50°).

Cela permet de conserver la majeure partie des vertus des huiles et des ingrédients utilisés.

La glycérine est totalement conservée, ce qui permet d’hydrater en profondeur l’épiderme.

Les savons de la Cisse sont sur-graissés, c’est à dire que la quantité de corps gras est en excès par rapport l’hydroxyde de sodium, cela apporte un hydration supplémentaire pour la peau. 

Les savons de la Cisse ont un surgraissage compris entre 4,5 % et 13 %.

Pendant que la pâte à savon se créée, on peut y ajouter divers ingrédients pour les senteurs, les couleurs et les vertus.

 

Bienfaits pour la peau

La saponification à froid, la glycérine naturelle et le surgraissage apportent plusieurs bienfaits pour la peau.

La peau est notre première protection. Elle subit les attaques naturelles de notre environnement, mais aussi les attaques artificielles de notre mode de vie actuel, pollution, eau calcaire, alimentation, cosmétiques chimiques.

Le film hydrolipidique, protection naturelle générée par notre corps, disparaît en partie lors du nettoyage de notre peau. Ce film est moins agressé grâce aux savons naturels et à froid, et se régénère beaucoup plus rapidement.

Les savons à froid, contrairement aux savons et gels douches fabriqués à chaud, ne déshydratent pas la peau.

Le surgraissage apporte une hydratation supplémentaire.

Environnement

Lors de la fabrication de savons en saponification à froid, il n’y a pas de déchets créés.

Ce qui reste dans les gamelles et sur les ustensiles lors du nettoyage sont de la pure perte pour l’entreprise, alors il y en a peu.

Il s’agit de corps gras (labo équipé d’un bac à graisse), de lessi de soude caustique, de pâte à savon, et de divers additifs naturels. Aucun de ces éléments n’est dangereux pour l’environnement, et sont totalement absorbés par les stations d’épuration.

Les ingrédients issus du monde végétale (Huiles, beurres, huiles essentielles, additifs végtales) ainsi que le lait de chèvre, sont tous issus de l’agriculture biologique.

Il n’y a pas d’utilisation de pétro-chimie ou de chimie de synthèse.

Très peu d’énergie est utilisée lors de la production du savon à froid.

Ingrédients

Matières premières végétales et animales issues de l’agriculture biologique, à l’exception du miel et de la cire d’abeille, produit localement par les abeilles de votre savonnier.

Pour faire du savon, il faut des gras durs, ici coco et karité. Les huiles locales telles que tournesol, colza, cameline, chanvre, finissent malheureusement par rancir et font des savons un peu trop mous. Une solution serait d’utiliser des graisses animales tels que le saindoux, le suif…. mais j’ai décidé de ne pas en utiliser.

Les corps gras utilisés : Huile d’olive, huile de tournesol, beurre de karité, huile de noix de coco, huile de colza, huile de ricin.

Les composés chimiques : Eau (H2O) et hydroxyde de sodium (NaOH)

Les huiles essentielles : Lavandin, verveine exotique, cèdre de l’Atlas, patchouli, menthe poivrée.

Les divers additifs, pour colorer, parfumer, exfolier, adoucir : Argile verte, ghassoul, argile rouge, cannelle en poudre, oxyde minéral violet, oxyde minéral bleu, marc de café, argile blanche, lait de chèvre, cire d’abeilles, miel, terre de Sommières, cendre de bois.

Le savonnier

Je suis Sébastien Chassier, alias Seb. J’ai 41 ans et je suis originaire du Loir et Cher.

Après avoir travaillé 15 ans dans l’industrie automobile, je cherchais un métier en adéquation avec mes valeurs environnementales. 

J’ai donc cherché un métier allant dans ce sens.

Lors d’un voyage à l’étranger, j’ai découvert la saponification à froid….. Coup de foudre, je savais ce que j’allais faire, retour en France et lancement du projet.

Le métier de savonnier, et particulièrement dans la saponification à froid, m’est apparu au gré d’un long cheminement arpenté par différentes rencontres dans différents lieux du pays et de la planète. Une succession de signes 🙂

Les étapes de la fabrication

Elaboration de la recette : Il s’agit de choisir les bons ingrédients, faire les calculs pour déterminer les quantités, faire tester les savons, puis valider sa recette auprès des organismes habilités.

Fabrication de la pâte à savon : Les ingrédients de bases sont préparer, on prépare la lessi de soude qui monte à plus de 100° C par elle même. Puis on mélange les corps gras à la lessi lorsque la température est redescendue. On ajoute les additifs lorsque “la trace” est atteinte. On dépose la pâte à savon dans les moules.

Démoulage et découpage : Après 24 h, la pâte à savon a durcit, on peut alors démouler et découper le savon.

Temps de cure : La réaction chimique de saponification n’est pas encore finie. Même si la grande majorité des atomes se re-combinent entre eux dès le mélange de la lessi dans les corps gras, il faut attendre un minimum de 4 semaines pour pouvoir utiliser les savons, c’est le temps de cure.

Mise à dispositions des savons : Une fois le temps de cure fini, le pH est vérifié, les savons sont emballés, et ils sont prêts à prendre soin de votre peau.

Les labels

ADNS

L’Association des Nouveaux Savonniers permet de promouvoir la saponification à froid. Elle permet de fédérer les savonniers autour d’une passion commune. 

Fabriqué en France

Ce logo permet à la clientèle d’identifier les produits fabriqués en France.

cosmétiques biologiques

La mention “cosmétiques biologiques” possède une charte très stricte sur la provenance et l’éthique de production des matières premières, sur les techniques de production ou encore sur la gestion  des déchets. Pour les savons de la Cisse, elle est en cours d’acquisition.

Agriculture biologique

Le label “agriculture biologique” n’est pas applicable à la fabrication de cosmétiques car nous ne sommes pas agriculteurs. On se rapporte alors à la mention “cosmétique biologiques.

Remerciements et collaborations

Une section remerciement pour les coups de mains et partenariats.

 

Brice de Day one film qui me réalise les vidéos. Retrouvez son travail sur :

Mathilde de Papo créa, qui me confectionne des sacs à savons, ses créations éco-responsables sur :

Papo créa

06 84 37 31 13

mathilde.moncuit@hotmail.fr 

 

Quentin, pour une bonne partie des photos, Facebook et Instagram : @quentav 

Morgane, Com’une plume, graphiste qui m’accompagne dans la réalisation du logo, étiquette et autres travaux.

Arthur, stagiaire en communication qui m’a beaucoup aidé.

 

 

Les distributeurs qui me font confiance et vendent les savons.

 

La famille et les amis pour les encouragements.


Les différents partenaires, financiers, fournisseurs….


Ceux que j’oublie mais qui sont présent, dsl 🙂


Et bien sûr les clientes et clients, qui reviennent acheter mes produits, ce qui est tellement encourageant.


Merci